Réseaux sociaux

La Flore de Datura - Gentit Nathalie
Gentit Nathalie

Gentit Nathalie

mercredi, 14 juin 2017 13:37

Le Glaïeul

Le héros du monde des fleurs

Le glaïeul est le genre de héros, totalement à l’aise dans un vase, qui affiche ses couleurs de la fin du printemps jusqu’en automne.

COULEURS ET FORMES

Le glaïeul est un plaisir visuel remarquable par ses fleurs qui poussent des deux côtés de la tige. La fleur existe en blanc, rouge, jaune, rose, violet, orange, crème et une multitude de combinaisons bicolores.

SYMBOLIQUE

Le glaïeul a une signification très héroïque. Son nom provient du latin gladius, qui signifie glaive. La fleur symbolise donc la force, la victoire et la fierté. Cette signification remonte à l’époque des Romains lorsque les gladiateurs se battaient littéralement dans l’arène pour la mort ou les glaïeuls. Le gladiateur vainqueur était en effet couvert de glaïeuls. Même encore maintenant, il existe en néerlandais une expression utilisée dans le cyclisme qui dit « la mort ou les glaïeuls ». Aux Pays-Bas, cette fleur est remise aux participants qui franchissent la ligne d’arrivée après un dur parcours de 4 jours lors du plus grand évènement de randonnée.

ORIGINE

Miam, un bulbe de glaïeul ! Cette fleur d’été originaire d’Afrique était appréciée pour ses bulbes grillés. Mais attention, la variante que nous connaissons n’est pas comestible.

SUPERBE BOUQUET AVEC DES GLAÏEULS

Ces championnes très grandes de taille s'expriment avec exubérance; un bouquet de glaïeuls exige beaucoup d’attention et c’est d’ailleurs bien mérité. Les glaïeuls se combinent également très bien avec d’autres fleurs. Pensez par exemple à l’hortensia, au Solidago et au Sanguisorba officinalis qui mettent le glaïeul encore plus en valeur. Si les couleurs des fleurs se retrouvent dans le vase, le chef-d'œuvre est complet ! Votre fleuriste ne verra aucun inconvénient à confectionner ce magnifique bouquet pour vous.

SOINS À APPORTER AU GLAÏEUL

Les glaïeuls ont les exigences suivantes :

Recouper la tige en biais sur 3 à 6 cm avec un couteau bien aiguisé.

Les mettre dans un vase propre rempli d’eau du robinet.

Ajouter de la nourriture pour fleurs coupées à l’eau du vase pour prolonger la vie des glaïeuls.

Veiller à ce que les feuilles ne trempent pas dans l'eau.

Refaire chaque jour le niveau d'eau dans le vase.

Mettre les glaïeuls dans un endroit frais et jamais près du chauffage, dans un courant d’air ni à proximité d’une coupe de fruits.

 


 

Source : La Joie des Fleurs

 


 

mercredi, 14 juin 2017 13:18

l'œillet couché : Une fleur de rocaille

Famille, origine, utilisation de l'œillet couché

Une plante de la famille des caryophyllacées.

Elle est originaire d' Asie et d'Europe (en France: Sud et Est) sur les prairies sèches et souvent en altitude.

Nom botanique : Dianthus deltoides œillet deltoïde, œillet à delta, œillet glauque ou œillet couché.

C'est un proche cousin de l’œillet de poète

C'est une plante vivace à toutes petites feuilles possédant une floraison annuelle très abondante.

Son feuillage est persistant et sa croissance rapide forme vite un tapis végétal.

Vu sa forme couchée, il ne mesure qu'une vingtaine de centimètres.

Il est très rustique au gel (-30°C) puisqu'on le trouve en montagne de 800 à 2000 mètres d'altitude.

Dans nos jardins, il sera introduit en plate-bande, bordure, rocaille ou encore utilisé comme plante couvre-sol.

La fleur

Elle peut être blanche, rose pâle à foncé ornée d'un cercle rouge et possédant quelques taches blanches.

La fleur mesure de 1 à 2 centimètres et possède 5 pétales barbus.

La période de floraison s'étend de Mai à Octobre.

La plante atteint alors une quarantaine de centimètres.

Plantation et multiplication

L’œillet couché apprécie un sol léger très drainant, caillouteux et souvent en pente.

La terre doit donc être très perméable. L'ajout de cailloux, gravier ou sable est fortement recommandé.

Il tolère le calcaire même s'il préfère les sols siliceux.

On réservera à cette plante une exposition en plein soleil.

Elle s'installe au jardin en début de printemps.

Pour le multiplier, on peut le diviser en fin d'été ou au début de la saison.

La multiplication par graines fonctionne aussi. Elle seront semées en godet (moitié sable, moitié terre) sous abri en début de saison.

Culture et entretien de l’œillet couché

Au printemps, une petite fumure est bénéfique pour une meilleure floraison.

L'arrosage estival est nécessaire lors d'une nouvelle installation lorsque vous achetez cette plante en pot. Il n'est plus nécessaire après.

En été, on peut pincer les fleurs fanées favoriser l'émission de nouveaux boutons floraux.

En automne, on laisse le feuillage ainsi que les tiges florales qui protégeront le pied l'hiver.

En début de saison, on effectue un nettoyage sommaire.

Ennemis et maladies

Les escargots et limaces consomment les jeunes semis d’œillet.

Son plus grand ennemi est incontestablement un excès d'humidité au niveau des racines l'hiver qui entraîne une pourriture.

Il peut être protégé avec un cageot retourné et couvert d'un voile plastique.

 


 

Source : 1 Jardin 2 Fleurs

 


 

mardi, 13 juin 2017 13:03

L'Iris

L’iris (Iris spp.) ou orchidée du pauvre

L’iris, fleur du jardin

L’iris est une belle plante très appréciée par les jardiniers qui l'appellent aussi l'orchidée du pauvre. Elle est facile à cultiver et donne de très jolies fleurs. Sa présence dans le jardin pendant le printemps émerveille. De plus, l’iris se décline sous différentes couleurs suivant l’espèce. Du violet au rouge en passant par le jaune et le rose et tant d’autres encore, vous n’aurez que l’embarras du choix.

D’ailleurs, il existe également des espèces aux fleurs bicolores. Outre ses couleurs, l’iris dégage aussi un subtil parfum très agréable. En fait, il existe deux types d’iris, les iris bulbeux et les iris à rhizome (barbus, non barbus ou à crêtes). Cette seconde catégorie s'étale à l'infini du fait de ses rhizomes vigoureux.

Les feuilles de l’iris ont la particularité d’être alternes, elles sont caduques pour la plupart des espèces ou se rabougrissent l'hiver. Les fleurs sont groupées en cymes hélicoïdes, elles sont constituées de trois pétales et de trois sépales. Quant au fruit, celui-ci se colle avec le tube du périanthe. L’iris se reconnaît par ailleurs par sa tige développée. Certaines espèces d’iris sont utilisées dans la fabrication de parfum. Par ailleurs, on l’utilisait autrefois pour les produits destinés aux cheveux.

Famille : Iridacées

Type : vivace

Origine : Europe

Couleur de la fleur : violet, rose, lavande, bleu, jaune, orange, rouge, chocolat, noir, abricot

Bouture : division du rhizome

Plantation : août-septembre

Floraison : avril à juin

Hauteur : 20 à 90 cm mais certaines variétés peuvent atteindre 1,50 m

Sol et exposition idéale pour la culture de l'iris au jardin

L’iris a besoin d’un sol bien drainé.

L’idéal serait également un terrain neutre en calcaire. En outre, choisissez un emplacement bien exposé au soleil.

Date de plantation et de multiplication des iris

La division du rhizome se fait en juillet : on les recouvre d'un tout petit peu de terre seulement (4 à 5 cm). Pour les bulbes, ils se plantent à l'automne, à une profondeur équivalente au double de la hauteur du bulbe.

Astuce :

selon la variété de l’iris, il faut prendre soin de bien espacer les plants (15 à 30 cm). En effet, l’iris est une plante à une forte croissance, donc il est conseillé de diviser les touffes tous les 4 ans.

Conseil d’entretien et de culture de l'iris

L’entretien de l’iris n’est pas compliqué, un arrosage par semaine suffira en été. Comme pour les autres fleurs, il faut aussi que le sol reste propre en supprimant les mauvaises herbes. Maladies, nuisibles et parasites des iris

L’iris est une plante robuste, il faut tout simplement fuir les excès d’humidité afin d’éviter que le collet et les rhizomes pourrissent du fait de pourriture bactérienne ou pourriture grise. Les thrips peuvent aussi s'attaquer aux feuilles, comme les limaces et escargots.

Emplacement et association favorable de l'iris

L’iris peut être associé avec des vivaces qui supportent aussi le soleil. Il est aussi possible de l’associer avec les rosiers anciens, et fait merveille en bord de bassin. Attention aux plantations à proximité d'une façade : si les fleurs foncées le touchent, des taches resteront sur le mur.

Variétés d'iris conseillées pour avoir de belles fleurs

On compte plus de 350 espèces d'iris ! Citons l'Iris aphylla, aux fleurs pourpre ou bleu violet avec des barbes blanches à extrémités jaunes, l'Iris foetidissima aux fleurs pourpres teintées de jaune sans barbes, l'Iris germanica aux fleurs bleu violet avec des barbes jaunes, l'Iris japonica, aux fleurs blanches frisées avec des taches pourpres sur les sépales...

 


 

Source : Jardiner avec binette et jardin

 


 

samedi, 10 juin 2017 09:53

Eustoma

Présentation Eustoma

Nom commun : Campanule du Texas

Famille  : Gentianacées

Origine : L'Eustoma est originaire d'Amérique du Nord. Précédemment connue sous le nom de Lisianthus.

Toxicite : Pas de toxicité connue

Floraison

La floraison de l'Eustoma est estivale et peut être obtenue de la mi-mai à septembre dans le meilleurs des cas. Les tiges florales apparaissent par groupes de 2 à 4, chacune portant plusieurs boutons floraux. Ceux-ci ressemblent d'abord à des boutons de rose avant de prendre l'aspect de fleurs de pavots. Les fleurs sont simples ou doubles et de couleur rose, pourpre ou blanche.

Croissance, dimensions, hauteur

L'Eustoma pousse rapidement, mais conserve un port relativement bas. Les plantes du commerce sont d'ailleurs traitées pour rester à des dimensions comprises entre 15 et 3cm. Celles que vous pourrez obtenir par semis seront donc plus grandes.

Description Eustoma

L’Eustoma est une petite plante cultivée pour sa spectaculaire floraison estivale. Il porte des feuilles ovales et pointues vert bleuté. Elles sont plus grandes à la base de la plante qu’à ses extrémités. Assez larges, elles mettent la floraison en valeur. L'Eustoma est une plante annuelle et n’a qu’une vie relativement courte. Il meurt après l’éclosion de ses dernières fleurs, en septembre-octobre, parfois un peu plus tard pour les plantes que vous aurez obtenues par semis.

Utilisation de Eustoma dans votre décor intérieur

L'Eustoma fait merveille pour réaliser des coupes, des vasques ou des potées colorées.

La culture de Eustoma

L'Eustoma apprécie une situation très lumineuse, ensoleillée et aérée. Procurez-lui un léger ombrage lors des très fortes insolations estivales.

L'Eustoma réclame beaucoup de soins, surtout si vous faites vos propres semis. Reportez-vous au chapitre concernant la multiplication et le semis.

Pincez régulièrement l'extrémité des pousses pour favoriser la ramification. Procurez une bonne chaleur à la plante et soignez les arrosages qui ne doivent jamais laisser le compost se dessécher.

L'Eustoma ne peut pousser et fleurir qu'à des températures supérieures à 15°C. Une fourchette comprise entre 15 et 25°C conviendra.

Arrosez abondamment l'Eustoma en été. En période de chaleur, il peut être nécessaire d'arroser au moins une fois par jour. Le moindre dessèchement du mélange provoque l'affaissement de la plante. Si cela arrive, immergez le pot pendant une vingtaine de minutes dans un récipient d'eau. Les plantes issues de semis seront très peu arrosées durant la période hivernale.

Effectuez un apport d' engrais liquide ordinaire une fois par semaine.

Les Eustoma issus de semis seront repiqués dans un mélange de terreau et de terre de jardin. Les plantes achetées n'ont pas besoin d'être rempotées sauf si vous souhaitez constituer des potées ou des jardinières.

Problèmes de culture Eustoma

Maladies et erreurs de culture

Les feuilles s'affaissent par manque d'eau. Il ne faut jamais laisser le mélange se dessécher. Immergez la plante dans l'eau jusqu'à ce que le compost soit complètement imbibé.

Parasites

Les jeunes feuilles sont sensibles aux attaques de pucerons. Utilisez un insecticide en vaporisant à distance de la plante.

Multiplication Eustoma

L'Eustoma se sème assez tôt dans l'année. Cela permet de constituer des potées en mai, avec 3 ou 4 plantes par pot de 8 cm. Les graines d'Eustoma étant très fines, il est préférable de les mélanger avec du sable. Saupoudrez un compost à base de tourbe et de terreau, soit en bac à multiplication, soit en mini-serre. Tassez légèrement ensuite avec une planchette ou avec la paume de la main. Couvrir ou fermer le couvercle et placer au soleil à une température de 2 à 25°C. La germination demande 10 à 14 jours. Ensuite, la croissance s'arrête pendant un moment. Quand elle reprend, conservez à une température plus fraîche, comprise entre 15 et 18°C. Lorsque les plantules sont assez grandes pour être manipulées, placez-les en pots et mettez un tuteur.

 


 

samedi, 10 juin 2017 09:44

L'Aubépine

Famille, origine, utilisation de l' aubépine

variété type d'aubépine

Une plante de la famille des rosacées.

Elle pousse naturellement en Europe, Asie et Amérique du Nord.

Nom botanique : Crataegus monogyna et arataegus laevigata.

C'est un arbre à feuillage vert, qui peut porter aussi un feuillage panaché de blanc, caduc de croissance assez lente.

Il peut atteindre plus de entre 5 et 8 mètres.

Il vit jusqu'à 500 ans et parfois jusqu'à 1000 ans!. Il est très rustique aux gelées (environ -30°C).

Elle est utilisée comme plante de haie bocagère et comme porte-greffe pour les poiriers.

Certains l'utilisent pour créer des bonsaï .

La fleur

La floraison a lieu en Mai.

Les fleurs sont blanches ou roses embaumant nos campagnes.

Elles donnent naissance à des baies rouges très colorées à l'automne.

Plantation et multiplication

baies non comestibles de l'aubépine

L' aubépine se satisfait dans une terre pauvre mais aimera une bonne terre un peu argileuse, profonde même calcaire.

On la plante à l'automne en racines nues.

Elles préfèrent une situation ensoleillée.

La multiplication s'effectue par semis dès l'automne ou bouture à la même saison.

Culture et entretien de l' aubépine

L' aubépine est une plante facile de culture ne nécessitant pas de soins particuliers.

On peut si nécessaire la tailler l'hiver.

Ennemis et maladies

Depuis quelques années, les pieds d'aubépine sont atteint par le feu bactérien.

En cuisine

Les baies rouges servent à aromatiser quelques boissons comme le poiré (cidre de poire).

En médecine

On utilise les fleurs en décoction pour réguler le rythme cardiaque, diminuer l'anxiété.

 


 

Source : 1 jardin 2 plantes

 


 

Description :

Nom : hydrangea macrophylla star gazer hortensia rose.

Autres noms :

  • hortensia à fleurs plates « star gazer »,
  • hortensia rose « star gazer »,
  • hortensia à fleurs doubles « star gazer »,
  • hydrangea macrophylla « stargazer ».

Descriptif variétal :

Obtenu au Japon en 2007, l’hydrangea macrophylla « star gazer » est un arbuste buissonnant à la végétation érigée, arrondie et compacte avec des branches solides. Ses grandes feuilles ovales et dentées sont d’un beau vert-foncé lustré.

Entre juillet et septembre, ses fleurs réunies en grandes inflorescences plates aux fleurons stériles doubles à triples sont d’un élégant rose-clair (devenant plutôt mauve-bleuté en sol acide) bordé de blanc-crème.

Les fleurs fertiles (le centre de la « fleur ») sont de couleur violet-bleuté ou rose en terre neutre. Rustique, il préfère les sols humifères, légèrement acides, drainés et frais en exposition mi-ombragée.

Décoratif par sa floraison double à triple, l’hortensia « star gazer » s’utilise en bordure, isolé, groupe, massif de plantes de terre de bruyère et peut être cultivé en pot grâce à son port compact.

Un hortensia aux fleurs doubles à triples d’un élégant rose-clair bordé de blanc !

Descriptif général des hortensia macrophylla :

Originaire du japon, les hortensias sont des arbustes caducs très anciennement plantés et depuis fort longtemps appréciés pour leur élégance, couleurs chatoyantes, leurs grandes fleurs souvent spectaculaires et leur longue et abondante floraison.

Ce sont des arbustes érigés, assez large et de forme arrondie. Même ses grandes feuilles ovales, dentelées et d’un superbe vert profond sont décoratives.

L’hydrangea macrophylla se décline en deux types de floraison :

les têtes rondes, les plus populaires ou les têtes plates, les plus naturels. Les hortensias de jardin fleurissent sur le bois de l’année précédente, il est donc nécessaire de les tailler légèrement en laissant au moins 2 à 3 bourgeons sur les pousses de l’année précédentes afin de conserver un hortensia plein de fleurs.

La couleur des hortensias bleus varie selon l’acidité du sol dans lequel il est installé. Plus le sol est acide, plus les fleurs prennent des teintes bleutées.

Rustique, les hortensias préfèrent les sols riches, drainés, frais et acides à exposition mi-ombragée ou ombragée.

Malgré un système racinaire assez important, ils sont capables de supporter l’étroitesse de la culture en pot sans compromettre la grandeur des fleurs et leurs caractères si florifères.

Ils s’utilisent également en massif, isolé, groupe, bordure ou en association avec des plantes de terres de bruyère.

Apportez-leur, chaque année un engrais organique en automne ou un engrais spécial ‘plantes de terre de bruyère’ au printemps pour stimuler leur incroyable floraison.

Richement coloré et toujours décoratif, l’hortensia trouve sa place dans tous les jardins, petits ou grands.

Exposition : mi-ombre.

Rusticité : jusqu’à -18°C.

Hauteur adulte : 80cm/1 mètre 20.

Port : érigé et compact.

Floraison : entre juillet et septembre.

Feuillage : caduc.

Couleur floraison : rose.

Sol : humifère, légèrement acide, drainé et frais.

Utilisation : isolé, groupe, bordure, massif de plantes de terre de bruyère, pot.

 


 

Source : Jardiplante

 


 

jeudi, 08 juin 2017 12:40

Anémone des bois, Anémone Sylvie

L’anémone des bois, Anemone nemorosa est une plante qui habite les forêts de feuillus européennes, qu’elle tapisse de ses jolies fleurs printanières.

Elle met du temps à s’installer, même dans son milieu naturel, c’est pourquoi Anemone nemorosa est considérée par les biologistes comme une plante indicatrice de forêt mature, assez ancienne.

Ses fleurs, bien dégagées au-dessus des feuilles, ont un charme certain dans leur simplicité. L’anémone des bois a sa place dans les jardins, en tant que couvre–sol des zones ombragées par des feuillus, où elle se développe lentement, mais ne laisse aucune adventices s’insérer dans ses rhizomes denses. Donc une fois installée, au pied des haies, par exemple, plus de mauvaises herbes à gérer.

Description de l’anémone des bois

Des tiges verticales non ramifiées portent au printemps de fin mars à mi-mai 3 bractées verticillées, bien découpées, et en leur centre une unique fleur, de 3 à 5 cm de diamètre.

La fleur possède 6 à 9 tépales (sépales en forme de pétales) ovales blancs à l’intérieur, et rosés à l’extérieur. La fleur s’ouvre à la lumière et suit la direction du soleil. Elle se referme le soir, ou en cas de pluie, évitant de s’abîmer avec l’eau en s’inclinant gracieusement sur le côté.

Toutes les fleurs étant orientées de même manière, un tapis d’anémone des bois est particulièrement harmonieux. Le rhizome de l’anémone sylvie est charnu et cassant, il ne grandit que de quelques centimètres par ans.

Il court juste au-dessous de la surface de la terre. Après la floraison, il émet de nombreuses feuilles à trois folioles découpées légèrement velus.

Culture de l’anémone des bois

L’anémone des bois profite que les arbres n’aient pas encore de feuilles au printemps. Elle pousse et fleurit tôt au printemps. Puis termine son cycle végétatif en été au moment où ses feuilles disparaissent. Période où elle entre en dormance. C’est le moment le plus propice pour l’installer sous un arbre ou pour habiller le bas des haies.

Les plantes en pot pourront sinon être mises en terre au printemps, en arrosant la plantation régulièrement toute la première saison. Il lui faut une situation mi- ombragée, un terrain frais à sec, pas trop riche et suffisamment drainant.

Le Saviez- vous ?

Bien que la plante contienne de l’anémonine, une toxine libérée quand la plante est écrasée, l’anémone des bois est utilisée en homéopathie.

 


 

Source : Au jardin.info

A lire aussi  : Anémone Sylvie (Fiche signalétique)

 


jeudi, 08 juin 2017 12:33

Anémone Sylvie (Fiche signalétique)

Fiche signalétique 

Nom : Anémone Sylvestris

Famille : Renonculacées

Origine : Europe, Asie occidentale

Période de floraison : mars, avril

Couleur des fleurs : blanc, rose, bleu selon les variétés

Exposition : mi-ombre, ombre

Type de sol : sol humifère, pas trop riche

Acidité du sol : neutre

Humidité du sol : frais et drainant

Utilisation : massif ombragé, bas des haies, sous-bois Hauteur : 10 à 20 cm

Type de plante : plante à fleur de type couvre-sol

Type de végétation : bulbe

Type de feuillage : caduc

Type de feuille : pétiolées palmatilobées avec des segments grossièrement dentés, presque verticillés

Fleurs : solitaires, généralement blanches avec 6 pétales. Peuvent aussi être roses et comporter 7 à 8 pétales

Rusticité : -25 C minimum

Plantation, rempotage : été, lorsque la plante est en dormance

Méthode de multiplication : semis, division de touffes

Toxicité : Toxique à l’ingestion, très amer

Espèces, variétés intéressantes : Le genre compte une centaines d’espèces vivaces répandues dans l’hémisphère nord principalement quelques variétés d’Anemone nemorosa ; ‘Robinsoniana’ , ‘Vestal’ ou ‘Alleni’  

 


 

Source Au jardin info

A lire aussi : Anémone des bois, Anémone Sylvie

 


dimanche, 04 juin 2017 13:54

Diphylleia grayi (fleur squelette)

Diphylleia grayi, aussi connue sous le nom de « Fleur squelette » est une plante exceptionnelle de la famille des Berberidacées.

A première vue des plus ordinaire, celle-ci possède une caractéristique unique à savoir des pétales blanches qui deviennent transparentes comme du verre avec la pluie.

Une fois sèches, les pétales reviennent à leur couleur blanche initiale !

Une plante rare trop peu répandue dans nos jardins !

Cette plante à nul autre pareil sur notre planète pousse sur les versants boisés et humides des régions froides d’Asie orientale, notamment en Chine et au Japon.

Encore trop peu répandue dans nos jardins, il ne faut pas en avoir peur car elle se cultive très facilement d’une année à l’autre si l’on respecte ses exigences.

La « Fleur squelette », une véritable curiosité de la Nature !

Comment cultiver la « fleur squelette » dans votre jardin ?

Pour sa culture, cette plante apprécie les sols frais, humifères, et drainants ainsi que les expositions ombragées et abritées des vents forts.

Pouvant atteindre jusqu’à 40 cm de hauteur, cette plante étonnante développe d’énormes feuilles de forme inhabituelle avec de délicates grappes de petites fleurs blanches fleurissant du début du printemps au début de l’été.

 


 

Source : AlsaGarden

 


 

Copyright © 2017 Blogs-Savoir - Tous droits réservés