Flore et Jardins

Réseaux sociaux

Flore et Jardins - Gentit Nathalie
Gentit Nathalie

Gentit Nathalie

mercredi, 09 août 2017 12:23

L' Œillet couché

C'est une plante de la famille des caryophyllacées.

Elle est originaire d' Asie et d'Europe (en France: Sud et Est) sur les prairies sèches et souvent en altitude.

Nom botanique: Dianthus deltoides œillet deltoïde, œillet à delta, œillet glauque ou œillet couché.

C'est un proche cousin de l'oeillet de poète.

C'est une plante vivace à toutes petites feuilles possédant une floraison annuelle très abondante.

Son feuillage est persistant et sa croissance rapide forme vite un tapis végétal.

Vu sa forme couchée, il ne mesure qu'une vingtaine de centimètres.

Il est très rustique au gel (-30°C) puisqu'on le trouve en montagne de 800 à 2000 mètres d'altitude.

Dans nos jardin, il sera introduit en plate-bande, bordure, rocaille ou encore utilisé comme plante couvre-sol.

La fleur

Elle peut être blanche, rose pâle à foncé ornée d'un cercle rouge et possédant quelques taches blanches.

La fleur mesure de 1 à 2 centimètres et possède 5 pétales barbus.

La période de floraison s'étend de Mai à Octobre.

La plante atteint alors une quarantaine de centimètres.

Plantation et multiplication

L’œillet couché apprécie un sol léger très drainant, caillouteux et souvent en pente.

La terre doit donc être très perméable. L'ajout de cailloux, gravier ou sable est fortement recommandé.

Il tolère le calcaire même s'il préfère les sols siliceux.

On réservera à cette plante une exposition en plein soleil.

Elle s'installe au jardin en début de printemps.

Pour le multiplier, on peut le diviser en fin d'été ou au début de la saison.

La multiplication par graines fonctionne aussi. Elle seront semées en godet (moitié sable, moitié terre) sous abri en début de saison.

Culture et entretien de l'œillet couché

Au printemps, une petite fumure est bénéfique pour une meilleure floraison.

L'arrosage estival est nécessaire lors d'une nouvelle installation lorsque vous achetez cette plante en pot. Il n'est plus nécessaire après.

En été, on peut pincer les fleurs fanées favoriser l'émission de nouveaux boutons floraux.

En automne, on laisse le feuillage ainsi que les tiges florales qui protégeront le pied l'hiver.

En début de saison, on effectue un nettoyage sommaire.

Ennemis et maladies

Les escargots et limaces consomment les jeunes semis d’œillet.

Son plus grand ennemi est incontestablement un excès d'humidité au niveau des racines l'hiver qui entraîne une pourriture.

Il peut être protégé avec un cageot retourné et couvert d'un voile plastique.

 


 

Source : 1jardin 2plantes

 


 

lundi, 31 juillet 2017 10:44

Le Sabot de Vénus

La fleur qui piège l'amour d'une abeille !

Cette superbe orchidée est pollinisée par un hyménoptère (petite abeille du genre andrena) qui entre dans le sabot où se trouve le nectar et doit se faufiler dans un couloir qui même aux orifices de sortie, en se chargeant du pollen de l’orchidée.

Cypripedium calceolus (Linné 1753), c'est le nom savant qu'elle porte fièrement. C'est une plante herbacée vivace de la famille des orchidaceae. Dans les Hautes-Alpes, on a la chance de la trouver de la fin du mois de mai à la fin du mois de juin dans les forêts de Val des Prés, en Vallée de la Clarée et dans toutes les vallées sauf le Queyras.

Robuste, à la tige verte avec de larges feuilles, cette magnifique orchidée déploie ses pétales et ses sépales d'un joli brun rouge. Son labelle est jaune vif en forme de sabot, sa base est blanche finement ponctuée de rouge...

Elle pousse à mi-ombre en petites touffes de plusieurs tiges, dans les bois frais, surtout les hêtraies, de 950 à 2000 mètres d'altitude. Chaque tige porte généralement une fleur, parfois deux, rarement trois.

Et puis une jolie légende, ça peut pas faire de mal...

Un jour d’été, Vénus fut surprise par l’orage. Poursuivie par un berger, elle s'enfuit, abandonnant dans sa fuite, un sabot d'or et de pourpre. Le berger voulut ramasser le sabot qui disparut alors. A sa place, poussa une orchidée : le sabot de Vénus.

***

Pour pouvoir survivre, les racines de la plante doivent s'associer avec les filaments d'un champignon permettant à l'Orchidée de prélever l'eau et les sels minéraux dans le sol. Pour germer, les graines doivent êtres infectées par un autre champignon microscopique.

Inutile donc de prélever un plant de Sabot de Vénus ou des graines pour votre jardin (ce qui est formellement interdit), cette tentative serait vouée à un échec pratiquement certain.

Le Sabot de Vénus est une plante totalement protégée par la loi sur l'ensemble du territoire français (article L-411-1 du code de l'environnement, arrêté interministériel du 20 janvier 1982, modifié par arrêté du 31 août 1995). Il est donc interdit de prélever tout ou partie de la plante (donc de la cueillir), de la transporter, de la vendre ou de l'acheter. Tout prélèvement de la plante est un délit passible d'une sanction pouvant aller jusqu'à un an d'emprisonnement et 15 000 Euros d'amende (article L.415-3 du code de l'Environnement).

 


 

lundi, 17 juillet 2017 08:48

Le Nénuphar

Le nénuphar est sans aucun doute l’une des plus jolies plantes aquatiques.

De culture facile, un simple petit point d’eau vous permet de faire pousser le nénuphar.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Nymphea x hybrida

Famille : Nympaeacées

Type : Plante aquatique, vivace

Hauteur : 10 à 15 cm

Exposition : Ensoleillée

Sol : Riche en humus, lourd

Feuillage : Caduc

Floraison : Juin à septembre

Plantation du nénuphar :

La plantation s’effectue au printemps et naturellement au fond du bassin: 15 cm d’eau suffisent pour la plupart des espèces, même si certaines réclameront une profondeur plus importante.

Mettez une terre très argileuse dans un pot ou un bac, afin qu’elle reste bien en place au fond de l’eau et plantez-y les nénuphars.

Déposer sur la terre des cailloux qui empêcheront la terre de remonter dans l’eau.

Il existe en jardinerie des paniers spéciaux pour plantation du nénuphars qui permettent à l’eau de circuler et à la terre de ne pas s’évacuer dans le bassin.

Il existe également des terreaux spéciaux pour plantes aquatiques.

Une fois votre panier prêt, immergez le au fond de l’eau, idéalement dans 60 cm d’eau environ.

Lors de l’achat de votre nénuphar, assurez-vous qu’il a bien les pieds dans l’eau et que le pied est vigoureux, idéalement avec quelques bourgeons prêts à éclore.

Entretien régulier du nénuphar :

Une fois qu’il est bien installé, le nénuphar ne réclame aucun soin et fleurira d’années en années sans que vous ayez à y toucher. Si il devient envahissant, n’hésitez pas à arracher les rhizomes au fur et à mesure. Évidemment, il est inutile d’arroser mais il faut au contraire veiller à ce qu’il y ait toujours suffisamment d’eau dans le bassin (environ 10 cm minimum)

Maladies et parasites qui touchent les nénuphars :

Mis à part les canards et rats musqués qui se nourrissent parfois des rhizomes, on ne lui connait que peu de maladies qui pourraient la ravager.

C’est en effet une plante très rustique et robuste dont le stress est souvent le seul facteur pouvant déclencher une réaction chez le nénuphar.

A savoir sur le nénuphar :

Le nénuphar est une plante originaire d’Europe et d’Amérique, tout simplement somptueuse lorsqu’elle est en fleur. Elle est belle et le fait qu’elle pousse dans l’eau lui donne une dimension supplémentaire. Plante aquatique à rhizome, elle est vivace et peut donc s’installer durablement dans votre bassin. On peut aussi cultiver le nénuphar en pot, dans une grande bassine ou dans un bac non percé, sur une terrasse ou un balcon. Un seul nénuphar couvre à lui seul environ 1m2. Le nénuphar s’installera seul dans votre bassin avec très peu d’entretien.

Conseil malin à propos du nénuphar :

Vous pouvez entourer le pot ou le bac que vous plongez dans l’eau d’un feutre de jardin afin de maintenir la terre au fond !

 


 

Source : Jardiner malin

 


 

samedi, 01 juillet 2017 12:04

L'Anthurium

La culture de cette belle plante tropicale en intérieur n'est pas facile. Elle préfère l'ambiance chaude et humide d'une serre...

Découvrez quels sont les besoins de l'anthurium.

L'anthurium, une belle plante tropicale

L'anthurium est une plante épiphyte d'origine tropicale de la famille des aracées. L'espèce type provient des forêts de Colombie.

On trouve dans le commerce (jardineries, fleuristes) des hybrides aux grandes fleurs rouges, roses ou blanches.

Le beau feuillage vernissé d'Anthurium andreanum peut former une touffe de 1m d'envergure, même si elle se contente en pratique de 50 à 60 cm.

Les fleuristes vendent habituellement Anthurium scherzerianum, très florifère mais plus compact, sa touffe demeurant aux alentours de 30 cm.

Conseils de culture de l'anthurium

Exposition

L'anthurium demande une situation lumineuse, sans soleil direct.

Température

Il apprécie des températures chaudes, comprises entre 18 et 25°C toute l'année.

Arrosage

L'arrosage doit être modéré, en laissant la terre du pot sécher. Toujours employer de l'eau douce, non calcaire (pensez à récupérer l'eau de pluie !).

Pour assurer une hygrométrie suffisante (l'anthurium apprécie les ambiances chaudes et humides), placez le pot sur un lit de billes d'argile humide et brumisez régulièrement le feuillage.

Entretien de l'anthurium

Taille Coupez les tiges sèches (feuilles jaunes, tiges jaunes ou marron) à 1 ou 2 cm de la souche.

Multiplication

Le rempotage de printemps peut être l'occasion de diviser la touffe et de rempoter les jeunes plantes dans un terreau spécial rempotage (ou un substrat léger composé d'un mélange de terreau, écorces, mousse ou fibres de tourbe). Placez ensuite les nouveaux pots en atmosphère chaude et humide.

Soutien des fleurs : tuteurage

Parfois, les très belles fleurs ont tendance à s'incliner sous leur poids. N'hésitez pas à tuteurer en plantant dans le pot de fin bâtons de bois ou des bambous.

Problèmes fréquents avec l'anthurium

Feuilles jaunies

Si les feuilles se ramollisent et jaunissent, s'il vous semble que la croissance est stoppée, ce peut être le signe :

- de courants d'air, que l'anthurium n'apprécie guère...

- d'une atmosphère trop froide.

Parasites et maladies

Surveillez les jeunes pousses, qui sont sensibles aux pucerons, et les araignées rouges qui prolifèrent en situation chaude.

 


 

Source : gerbeaud.com

 


 

Connaître le crocus

Les crocus, fleurs annonciatrices du renouveau du printemps, sont des plantes à bulbes très faciles à réussir.

Les crocus sont originaires d'Europe, du bassin méditerranéen jusqu'aux Alpes. Le feuillage très fin, évoquant de l'herbe, pousse en même temps que l'épanouissement des fleurs, qui intervient très tôt en saison, généralement en février-mars, parfois dès janvier ! Les coloris vifs et variés des crocus vont du jaune et du blanc au violet sombre, en passant par toutes les nuances de bleus. Il existe de nombreuses formes aux fleurs panachées.

Conseils de plantation du crocus

Les crocus appelés cormes, se plantent de septembre à décembre, une plantation précoce étant toujours préférable afin de favoriser un meilleur enracinement avant l'hiver et une floraison de qualité au printemps.

Toute bonne terre de jardin pas trop humide l'hiver convient aux crocus, en plein soleil, même s'il tolère l'ombre légère. Préparer la terre en la travaillant en surface et en y incorporant du sable grossier si elle est trop lourde. Les bulbes de crocus se plantent à 3-5 cm de profondeur, par groupe de 3-5 bulbes afin de former des touffes d'allure plus naturelle. On peut aussi planter les bulbes en bacs et jardinières, en utilisant un mélange terreux composé d'un tiers de terre franche végétale, un tiers de terreau type terreau plantation et un tiers de sable grossier.

Où planter les crocus et avec quelles plantes ?

Crocus avec tulipes Les crocus se plantent en bordures, massifs et rocailles, intercalés entre des plantes vivaces ou des arbustes nains. Comme ils supportent facilement la sécheresse et l'ombre légère l'été (c'est leur période de repos), ils s'installent aisément au pied des arbres et arbustes caducs, dont le feuillage se développe une fois les crocus fanés. En bacs, planter les crocus en compagnie de tulipes botaniques, de narcisses nains, de jacinthes et de pensées, afin d'avoir des fleurs sur une longue période.

Cas particulier de plantation sur pelouse.

Comme d'autres bulbes à floraison très précoce (comme le perce-neige ), on peut planter les bulbes de crocus dans la pelouse, dont le fond vert met particulièrement en valeur les coloris vifs des fleurs. Préférer les emplacements où la pelouse est naturellement moins dense, comme la proximité des pieds des arbres ou des arbustes caducs. Faire un trou au plantoir à bulbes , aérer la terre en y incorporant du sable grossier, et planter les bulbes par groupes à 3-5 cm de profondeur. Replacer la touffe de pelouse au-dessus, tasser légèrement et arroser. Pour que ce type de plantation dure longtemps, attendez que le feuillage des crocus soit fané avant de tondre la pelouse, pour que le bulbe ait le temps de reconstituer ses réserves. Par contre, les bulbes de crocus ne vivent pas très longtemps dans un gazon dense, régulièrement tondu, arrosé et fertilisé durant l'été.

Crocus à safran

Cas particulier du crocus à safran Si vous souhaitez récolter votre propre safran, vous pouvez cultiver la variété Crocus sativus (crocus à safran) en suivant ces recommandations :

- Planter les bulbes en fin d'été ou à l'automne. Les crocus fleuriront rapidement, hormis en cas de plantation tardive auquel cas ils fleuriront l'année suivante.

- En pleine terre ou en pot, choisir un emplacement bien ensoleillé et dégagé. Ajouter à la terre de plantation un peu de compost bien décomposé.

- Faire un trou et placer les cormes à 10 cm de profondeur, et les espacer également de 10 cm.

- Pour la récolte, munissez-vous d'une pince à épiler pour retirer les 3 filaments rouges au cœur de la fleur. Mettez-les à sécher, puis conservez-les à l'abri de la lumière dans un bocal hermétique pour conserver la qualité des épices.

 


 

Source : Meilland Richardier

 


 

mercredi, 28 juin 2017 08:36

Le Genêt à balais

Le genêt est un formidable arbuste à fleurs jaunes qui fleurit au printemps.

D’entretien facile, le plantation et la taille participeront à améliorer la croissance et la floraison du genêt.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Cytisus scoparius

Famille : Fabacées

Type : Arbuste

Hauteur : 2 m

Exposition : Ensoleillée

Sol : Ordinaire, plutôt sableux

Feuillage : Caduc

Floraison : Avril à juin

Plantation du genêt :

Acheté en conteneur, le genêt se plante aussi bien à l’automne qu’au printemps mais toujours en dehors des périodes de gel.

Mais comme la plupart des arbustes, c’est en le plantant au mois de novembre que vous faciliterez la reprise.

Si vous plantez votre genêt à balais au printemps, prévoyez un arrosage régulier durant le premier été.

Le genêt à balais aime les situations bien ensoleillées pour bien fleurir.

Multiplication du genêt à balais :

La technique la plus simple et la plus rapide pour multiplier le genêt est le bouturage.

La meilleure période de bouturage est l’été, sur du bois non fleuri.

Le substrat idéal est un terreau spécial bouturage.

Taille et entretien du genêt :

Le genêt est un arbuste facile qui réclame peu de soins, tant au niveau de la taille que de l’arrosage.

Il est préférable de ne pas tailler trop tôt après la plantation afin qu’il prenne sa forme naturelle rapidement.

Les années suivants, taillez les rameaux de l’année du genêt après la floraison d’environ la moitié.

Vous pouvez également redonner une belle silhouette à votre genêt juste après la floraison.

Arrosage de genêt à balais :

Côté arrosage, seule la première année nécessite un apport régulier en eau.

A savoir sur le genêt à balais :

Cet arbuste a une floraison généreuse et très colorée, telle une boule dorée durant une bonne partie du printemps.

Sa croissance est relativement rapide et il s’adaptera à la plupart des milieux.

Les Genêts ne vivent que quelques années, 5 ans tout au plus, ce qui oblige à les remplacer au bout de cette belle période.

Vous pourrez également le multiplier au bout de 2-3 ans en effectuant des boutures, ce qui permet de renouveler régulièrement les pieds.

Très résistant au froid et au gel, vous serez sans crainte de le voir souffrir jusqu’à -15° environ.

Parmi les variétés les plus courantes de genêt à balais, nous avons :

  • Cytisus albus : Jolies fleurs blanches au printemps
  • Cytisus beanni : Très belle floraison jaune intense
  • Cytisus purpureus : Apprécié pour sa couleur pourpre originale
  • Cytisus kewensis : Délicate floraison de couleur blanc-crème
  • Cytisus Scoparius : Le plus courant, reconnaissable à sa couleur jaune d’or

Conseil malin à propos du genêt à balais :

Afin de protéger les racines du froid durant l’hiver, soyez malin et paillez le pied de l’arbre avec un paillis végétal !

On utilise les branches issues de la tailler pour former des balais.

 


 

Source : Jardiner Malin

 


 

mercredi, 14 juin 2017 13:37

Le Glaïeul

Le héros du monde des fleurs

Le glaïeul est le genre de héros, totalement à l’aise dans un vase, qui affiche ses couleurs de la fin du printemps jusqu’en automne.

COULEURS ET FORMES

Le glaïeul est un plaisir visuel remarquable par ses fleurs qui poussent des deux côtés de la tige. La fleur existe en blanc, rouge, jaune, rose, violet, orange, crème et une multitude de combinaisons bicolores.

SYMBOLIQUE

Le glaïeul a une signification très héroïque. Son nom provient du latin gladius, qui signifie glaive. La fleur symbolise donc la force, la victoire et la fierté. Cette signification remonte à l’époque des Romains lorsque les gladiateurs se battaient littéralement dans l’arène pour la mort ou les glaïeuls. Le gladiateur vainqueur était en effet couvert de glaïeuls. Même encore maintenant, il existe en néerlandais une expression utilisée dans le cyclisme qui dit « la mort ou les glaïeuls ». Aux Pays-Bas, cette fleur est remise aux participants qui franchissent la ligne d’arrivée après un dur parcours de 4 jours lors du plus grand évènement de randonnée.

ORIGINE

Miam, un bulbe de glaïeul ! Cette fleur d’été originaire d’Afrique était appréciée pour ses bulbes grillés. Mais attention, la variante que nous connaissons n’est pas comestible.

SUPERBE BOUQUET AVEC DES GLAÏEULS

Ces championnes très grandes de taille s'expriment avec exubérance; un bouquet de glaïeuls exige beaucoup d’attention et c’est d’ailleurs bien mérité. Les glaïeuls se combinent également très bien avec d’autres fleurs. Pensez par exemple à l’hortensia, au Solidago et au Sanguisorba officinalis qui mettent le glaïeul encore plus en valeur. Si les couleurs des fleurs se retrouvent dans le vase, le chef-d'œuvre est complet ! Votre fleuriste ne verra aucun inconvénient à confectionner ce magnifique bouquet pour vous.

SOINS À APPORTER AU GLAÏEUL

Les glaïeuls ont les exigences suivantes :

Recouper la tige en biais sur 3 à 6 cm avec un couteau bien aiguisé.

Les mettre dans un vase propre rempli d’eau du robinet.

Ajouter de la nourriture pour fleurs coupées à l’eau du vase pour prolonger la vie des glaïeuls.

Veiller à ce que les feuilles ne trempent pas dans l'eau.

Refaire chaque jour le niveau d'eau dans le vase.

Mettre les glaïeuls dans un endroit frais et jamais près du chauffage, dans un courant d’air ni à proximité d’une coupe de fruits.

 


 

Source : La Joie des Fleurs

 


 

mercredi, 14 juin 2017 13:18

l'œillet couché : Une fleur de rocaille

Famille, origine, utilisation de l'œillet couché

Une plante de la famille des caryophyllacées.

Elle est originaire d' Asie et d'Europe (en France: Sud et Est) sur les prairies sèches et souvent en altitude.

Nom botanique : Dianthus deltoides œillet deltoïde, œillet à delta, œillet glauque ou œillet couché.

C'est un proche cousin de l’œillet de poète

C'est une plante vivace à toutes petites feuilles possédant une floraison annuelle très abondante.

Son feuillage est persistant et sa croissance rapide forme vite un tapis végétal.

Vu sa forme couchée, il ne mesure qu'une vingtaine de centimètres.

Il est très rustique au gel (-30°C) puisqu'on le trouve en montagne de 800 à 2000 mètres d'altitude.

Dans nos jardins, il sera introduit en plate-bande, bordure, rocaille ou encore utilisé comme plante couvre-sol.

La fleur

Elle peut être blanche, rose pâle à foncé ornée d'un cercle rouge et possédant quelques taches blanches.

La fleur mesure de 1 à 2 centimètres et possède 5 pétales barbus.

La période de floraison s'étend de Mai à Octobre.

La plante atteint alors une quarantaine de centimètres.

Plantation et multiplication

L’œillet couché apprécie un sol léger très drainant, caillouteux et souvent en pente.

La terre doit donc être très perméable. L'ajout de cailloux, gravier ou sable est fortement recommandé.

Il tolère le calcaire même s'il préfère les sols siliceux.

On réservera à cette plante une exposition en plein soleil.

Elle s'installe au jardin en début de printemps.

Pour le multiplier, on peut le diviser en fin d'été ou au début de la saison.

La multiplication par graines fonctionne aussi. Elle seront semées en godet (moitié sable, moitié terre) sous abri en début de saison.

Culture et entretien de l’œillet couché

Au printemps, une petite fumure est bénéfique pour une meilleure floraison.

L'arrosage estival est nécessaire lors d'une nouvelle installation lorsque vous achetez cette plante en pot. Il n'est plus nécessaire après.

En été, on peut pincer les fleurs fanées favoriser l'émission de nouveaux boutons floraux.

En automne, on laisse le feuillage ainsi que les tiges florales qui protégeront le pied l'hiver.

En début de saison, on effectue un nettoyage sommaire.

Ennemis et maladies

Les escargots et limaces consomment les jeunes semis d’œillet.

Son plus grand ennemi est incontestablement un excès d'humidité au niveau des racines l'hiver qui entraîne une pourriture.

Il peut être protégé avec un cageot retourné et couvert d'un voile plastique.

 


 

Source : 1 Jardin 2 Fleurs

 


 

mardi, 13 juin 2017 13:03

L'Iris

L’iris (Iris spp.) ou orchidée du pauvre

L’iris, fleur du jardin

L’iris est une belle plante très appréciée par les jardiniers qui l'appellent aussi l'orchidée du pauvre. Elle est facile à cultiver et donne de très jolies fleurs. Sa présence dans le jardin pendant le printemps émerveille. De plus, l’iris se décline sous différentes couleurs suivant l’espèce. Du violet au rouge en passant par le jaune et le rose et tant d’autres encore, vous n’aurez que l’embarras du choix.

D’ailleurs, il existe également des espèces aux fleurs bicolores. Outre ses couleurs, l’iris dégage aussi un subtil parfum très agréable. En fait, il existe deux types d’iris, les iris bulbeux et les iris à rhizome (barbus, non barbus ou à crêtes). Cette seconde catégorie s'étale à l'infini du fait de ses rhizomes vigoureux.

Les feuilles de l’iris ont la particularité d’être alternes, elles sont caduques pour la plupart des espèces ou se rabougrissent l'hiver. Les fleurs sont groupées en cymes hélicoïdes, elles sont constituées de trois pétales et de trois sépales. Quant au fruit, celui-ci se colle avec le tube du périanthe. L’iris se reconnaît par ailleurs par sa tige développée. Certaines espèces d’iris sont utilisées dans la fabrication de parfum. Par ailleurs, on l’utilisait autrefois pour les produits destinés aux cheveux.

Famille : Iridacées

Type : vivace

Origine : Europe

Couleur de la fleur : violet, rose, lavande, bleu, jaune, orange, rouge, chocolat, noir, abricot

Bouture : division du rhizome

Plantation : août-septembre

Floraison : avril à juin

Hauteur : 20 à 90 cm mais certaines variétés peuvent atteindre 1,50 m

Sol et exposition idéale pour la culture de l'iris au jardin

L’iris a besoin d’un sol bien drainé.

L’idéal serait également un terrain neutre en calcaire. En outre, choisissez un emplacement bien exposé au soleil.

Date de plantation et de multiplication des iris

La division du rhizome se fait en juillet : on les recouvre d'un tout petit peu de terre seulement (4 à 5 cm). Pour les bulbes, ils se plantent à l'automne, à une profondeur équivalente au double de la hauteur du bulbe.

Astuce :

selon la variété de l’iris, il faut prendre soin de bien espacer les plants (15 à 30 cm). En effet, l’iris est une plante à une forte croissance, donc il est conseillé de diviser les touffes tous les 4 ans.

Conseil d’entretien et de culture de l'iris

L’entretien de l’iris n’est pas compliqué, un arrosage par semaine suffira en été. Comme pour les autres fleurs, il faut aussi que le sol reste propre en supprimant les mauvaises herbes. Maladies, nuisibles et parasites des iris

L’iris est une plante robuste, il faut tout simplement fuir les excès d’humidité afin d’éviter que le collet et les rhizomes pourrissent du fait de pourriture bactérienne ou pourriture grise. Les thrips peuvent aussi s'attaquer aux feuilles, comme les limaces et escargots.

Emplacement et association favorable de l'iris

L’iris peut être associé avec des vivaces qui supportent aussi le soleil. Il est aussi possible de l’associer avec les rosiers anciens, et fait merveille en bord de bassin. Attention aux plantations à proximité d'une façade : si les fleurs foncées le touchent, des taches resteront sur le mur.

Variétés d'iris conseillées pour avoir de belles fleurs

On compte plus de 350 espèces d'iris ! Citons l'Iris aphylla, aux fleurs pourpre ou bleu violet avec des barbes blanches à extrémités jaunes, l'Iris foetidissima aux fleurs pourpres teintées de jaune sans barbes, l'Iris germanica aux fleurs bleu violet avec des barbes jaunes, l'Iris japonica, aux fleurs blanches frisées avec des taches pourpres sur les sépales...

 


 

Source : Jardiner avec binette et jardin

 


 

samedi, 10 juin 2017 09:53

Eustoma

Présentation Eustoma

Nom commun : Campanule du Texas

Famille  : Gentianacées

Origine : L'Eustoma est originaire d'Amérique du Nord. Précédemment connue sous le nom de Lisianthus.

Toxicite : Pas de toxicité connue

Floraison

La floraison de l'Eustoma est estivale et peut être obtenue de la mi-mai à septembre dans le meilleurs des cas. Les tiges florales apparaissent par groupes de 2 à 4, chacune portant plusieurs boutons floraux. Ceux-ci ressemblent d'abord à des boutons de rose avant de prendre l'aspect de fleurs de pavots. Les fleurs sont simples ou doubles et de couleur rose, pourpre ou blanche.

Croissance, dimensions, hauteur

L'Eustoma pousse rapidement, mais conserve un port relativement bas. Les plantes du commerce sont d'ailleurs traitées pour rester à des dimensions comprises entre 15 et 3cm. Celles que vous pourrez obtenir par semis seront donc plus grandes.

Description Eustoma

L’Eustoma est une petite plante cultivée pour sa spectaculaire floraison estivale. Il porte des feuilles ovales et pointues vert bleuté. Elles sont plus grandes à la base de la plante qu’à ses extrémités. Assez larges, elles mettent la floraison en valeur. L'Eustoma est une plante annuelle et n’a qu’une vie relativement courte. Il meurt après l’éclosion de ses dernières fleurs, en septembre-octobre, parfois un peu plus tard pour les plantes que vous aurez obtenues par semis.

Utilisation de Eustoma dans votre décor intérieur

L'Eustoma fait merveille pour réaliser des coupes, des vasques ou des potées colorées.

La culture de Eustoma

L'Eustoma apprécie une situation très lumineuse, ensoleillée et aérée. Procurez-lui un léger ombrage lors des très fortes insolations estivales.

L'Eustoma réclame beaucoup de soins, surtout si vous faites vos propres semis. Reportez-vous au chapitre concernant la multiplication et le semis.

Pincez régulièrement l'extrémité des pousses pour favoriser la ramification. Procurez une bonne chaleur à la plante et soignez les arrosages qui ne doivent jamais laisser le compost se dessécher.

L'Eustoma ne peut pousser et fleurir qu'à des températures supérieures à 15°C. Une fourchette comprise entre 15 et 25°C conviendra.

Arrosez abondamment l'Eustoma en été. En période de chaleur, il peut être nécessaire d'arroser au moins une fois par jour. Le moindre dessèchement du mélange provoque l'affaissement de la plante. Si cela arrive, immergez le pot pendant une vingtaine de minutes dans un récipient d'eau. Les plantes issues de semis seront très peu arrosées durant la période hivernale.

Effectuez un apport d' engrais liquide ordinaire une fois par semaine.

Les Eustoma issus de semis seront repiqués dans un mélange de terreau et de terre de jardin. Les plantes achetées n'ont pas besoin d'être rempotées sauf si vous souhaitez constituer des potées ou des jardinières.

Problèmes de culture Eustoma

Maladies et erreurs de culture

Les feuilles s'affaissent par manque d'eau. Il ne faut jamais laisser le mélange se dessécher. Immergez la plante dans l'eau jusqu'à ce que le compost soit complètement imbibé.

Parasites

Les jeunes feuilles sont sensibles aux attaques de pucerons. Utilisez un insecticide en vaporisant à distance de la plante.

Multiplication Eustoma

L'Eustoma se sème assez tôt dans l'année. Cela permet de constituer des potées en mai, avec 3 ou 4 plantes par pot de 8 cm. Les graines d'Eustoma étant très fines, il est préférable de les mélanger avec du sable. Saupoudrez un compost à base de tourbe et de terreau, soit en bac à multiplication, soit en mini-serre. Tassez légèrement ensuite avec une planchette ou avec la paume de la main. Couvrir ou fermer le couvercle et placer au soleil à une température de 2 à 25°C. La germination demande 10 à 14 jours. Ensuite, la croissance s'arrête pendant un moment. Quand elle reprend, conservez à une température plus fraîche, comprise entre 15 et 18°C. Lorsque les plantules sont assez grandes pour être manipulées, placez-les en pots et mettez un tuteur.

 


 

Page 1 sur 2

Copyright © 2017 Blogs-Savoir - Tous droits réservés