Flore et Jardins

Réseaux sociaux

Flore et Jardins - Afficher les éléments par tag : Fleurs

A savoir sur le narcisse, la jonquille :

Le narcisse connaît de nombreuse variétés comme la « jonquille » (Narcissus jonquilla) qui enchante nos jardins dès le mois de février.

Bien que la durée de floraison du narcisse soit relativement courte (environ 15 jours), vous apprécierez ses petites touffes de couleur alors que les tulipes ne sont pas encore sorties.

Les fleurs sortent au gré de l’ensoleillement. Pour prolonger cette période de floraison, n’hésitez pas à planter des bulbes dans des zones moins ensoleillées afin d’en profiter jusqu’au mois de mai.

Côté légende, le narcisse provient de la mythologie grecque :

Narcisse était un beau jeune homme qui, après avoir rejeté brutalement l’amour de la nymphe Echo, fut puni par les dieux et condamné à n’aimer que sa propre personne (d’où le narcissisme).

Tous les jours, il allait alors contempler le reflet de son image dans une fontaine.

Un jour, il essaya même de l’embrasser, se noya et se transforma en fleur, le narcisse.

Conseil malin à propos du narcisse :

Une fois fané, le narcisse peut être coupé au raz du sol, il repartira l’année suivante !


 

Source : Jardinier Malin

A lire aussi : Narcisse des prés et Jonquille (fiche signalétique)

 


 

Publié dans Fleurs

Nom latin : Narcissus Pseudonarcissus

Famille : Amaryllidacées

Origine : Bassin méditerranéen

Appellation : Jonquille, Coucou, Jeannette Jaune, Narcisse trompette, Clochette des bois, Chaudron.

Floraison : Mars à mai

Couleur des fleurs : grandes fleurs jaunes

Exposition : demi ombre

Type de sol : différent selon les régions

Acidité su sol : plus ou moins acide

Humidité du sol : plutôt Sec

Utilisation : fleurs coupées

Hauteur : 20 à 40 cm

Type de végétation : bulbe ovoïde

Type de feuillage : 2 à 4 feuilles un peu glauques, allongées, aussi longues que la tige

Habitat : prés humides, pâturages peu calcaires, forêts claires, lisières, vergers, bords de ruisseaux

Méthode de multiplication : rhizome, bulbe

Toxicité : Toutes les parties de la plante sont vomitives et purgatives

Les fleurs sont antispasmodiques et plus ou moins fébrifuges.


 

Source : Jardinier Malin

A lire aussi : Narcisses et jonquilles ce qu'il faut savoir

 


Publié dans Fleurs
lundi, 30 novembre -0001 00:00

L'Oeillet de poète

L’oeillet de poète ou oeillet barbatus orne parfaitement les massifs et jardinières grâce à ses magnifiques couleurs.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Dianthus barbatus

Famille : Caryophyllacées

Type : Bisannuelle

Hauteur : 20 à 40 cm

Exposition : Ensoleillée et mi-ombre

Sol : Bien drainé, ordinaire

Semis : Mai à août

Floraison : Mai à septembre

Plantation, semis de l’oeillet de poète :

Bien semer l’oeillet de poète :

L’œillet de poète se sème à la fin du printemps ou en été pour une floraison l’année suivante.

- Semer à la volée sans recouvrir les graines qui ont besoin de lumière

- Arroser en pluie fine jusqu’à la levée sans inonder vos semis d’oeillets de poètes

- La levée a lieu en général 1 semaine après le semis

- Repiquer l’oeillet de poète à l’automne en extérieur en les espaçant d’une vingtaine de cm

- Laisser vos oeillets à l’extérieur durant l’hiver

A noter que vos oeillet de poète auront besoin d’un ensoleillement suffisant pour fleurir, au moins 3 à 4 h par jour.

Entretien de l’oeillet de poète :

L’oeillet de poète réclame peu de soins une fois qu’il est bien installé. Quelques geste vous aideront à améliorer et prolonger la floraison.

- Coupez les fleurs fanées au fur et à mesure, cela stimule l’apparition de nouvelles fleurs

- Le fait de couper les fleurs fanées au fur et à mesure permet d’avoir une légère remontée en fin de saison

- Arroser uniquement en cas de sécheresse prolongée

A savoir sur l’oeillet de poète :

Originaire d’Europe du Nord et d’Asie, on apprécie l’oeillet du poète pour ses jolies fleurs formant de superbes bouquets colorés mais aussi pour ses feuilles et ses tiges qui en font une fleur de bouquet idéale.

Ses fleurs sont striées et assez rarement unies, proposant ainsi des rose et blanc, pourpre et crème, fuchsia et rose ou encore violet et noir.

Conseil malin à propos des oeillets de poète :

Les fleurs d’oeillets de poète sont sujet à la rouille. Pour éviter cela, changez d’emplacement tous les ans.

 


 

Source : Jardinier malin

 


Publié dans Fleurs
mardi, 25 juillet 2017 15:31

Le Myosotis (conseils et plantations)

Qui ne connait pas le myosotis ?

Cette belle herbacée est une incontournable des bordures et des jardinières qui égaient nos printemps. Son feuillage forme une touffe verte et velue plus ou moins haute, ne dépassant guère 30 cm de hauteur. Les feuilles ovales se regroupent en rosette ou s'agrippent aux tiges florales.

Dès le mois de mars, les fleurs font leur apparition. Regroupées en cymes terminales, elles sont généralement de couleur bleue plus ou moins foncé, avec un cœur jaune. Mais certaines espèces offrent d'autres coloris : Myosotis sylva 'Rosylva' aux fleurs roses ; Myosotis palustris 'Ice Pearl' aux fleurs blanches.

Quand puis-je semer les myosotis ?

Il est possible de semer les myosotis soit au mois de mai, en pépinière, soit au cours du mois d'août, en place, pour une floraison l'année suivante.

Les semis en pépinière sont repiqués, ensuite, à l'automne ou au printemps suivant.

Attention ! Les myosotis se ressèment tout seuls et peuvent devenir très envahissants.

Est-il préférable de planter les myosotis au printemps ou à l'automne ?

Vous trouverez, dans les jardineries, des plants de myosotis en barquettes ou en godets aux deux saisons.

Le meilleur moment de plantation reste, cependant, l'automne. Les plants mis en terre à cette période ont plus de temps pour former leur système racinaire. Le myosotis sera ainsi mieux alimenté et plus solide pour développer sa gracieuse floraison.

Quels soins particuliers le myosotis demande-t-il pour s'épanouir correctement ?

Les secrets de la réussite sont :

- du soleil, sans trop de chaleur

- une exposition semi-ombragée convient tout à fait

- et un sol humifère plutôt frais.

Les myosotis, en pots ou jardinières, apprécieront des apports d'engrais liquide pour plantes à fleurs, dilué dans l'eau d'arrosage.

Après la floraison, suivant si vos myosotis sont vivaces ou non, soit vous rabattez la touffe pour qu'elle puisse passer l'hiver tranquille, soit vous l'arrachez.

Quelles associations sont conseillées avec les myosotis ?

Jacinthes, narcisses, tulipes... les bulbes printaniers aux fleurs colorées sont d'idéals compagnons pour le myosotis.

Pensez également aux primevères et aux pâquerettes, pour former de beaux tapis fleuris.

Conseil :

si vous disposez de framboisiers, installez-les à leurs pieds. En effet l'odeur des myosotis semble incommoder le ver du framboisier.

Existe-t-il un autre moyen de multiplier le myosotis, autre que le semis ?

Les myosotis vivaces peuvent être divisés par éclatement de la souche. Pour cela procédez au cours du printemps.


 

Source : Au jardin.info

A lire aussi : Le Myosotis (Fiche Signalétique)

 


 

Publié dans Fleurs
mardi, 25 juillet 2017 15:23

Le Myosotis (Fiche Signalétique)

Famille : Boraginacées, Borraginacées, Boragacées

Origine : Europe

Période de floraison : mars à juin Couleur des fleurs: rose, bleu, blanc

Exposition : soleil, mi-ombre

Type de sol : ordinaire, riche en humus, frais

Acidité du sol : acide, neutre, calcaire

Humidité du sol : normal à frais

Utilisation : bordure, rocaille, fleurs coupées

Hauteur : de 20 à 30 cm

Type de plante : fleur

Type de végétation : annuel, bisannuel ou vivace

Type de feuillage : persistant

Rusticité : rustique

Plantation, rempotage : fin d'hiver ou début d'automne

Méthode de multiplication : semis en mai-juin en plein terre et repiquage à l'automne

Espèces, variétés intéressantes :

Le genre comprend une cinquantaine d'espèces

- Myosotis alpestris 'Aurea’ : fleurs bleues et feuillage aux reflets dorés

- Myosotis alpestris ‘Elegantissima’ : fleurs blanches ou roses

- Myosotis sylva 'Rosylva' : fleurs roses

- Myosotis sylvatica 'Perfection Blue' : myosotis nain aux fleurs bleues précoces


 

 Source : Au jardin.info

 A lire aussi : Le Myosotis (conseils et plantations)

 


 

Publié dans Fleurs
lundi, 24 juillet 2017 11:10

L'Hortensia (conseils et entretien)

Il est bien connu que les hortensias sont particulièrement beaux en Bretagne et en Anjou, cependant ils s'adapteront très bien partout ailleurs.

Apportez de l'engrais régulièrement à vos hortensias au printemps, il vous en sera reconnaissant.

Comment faire bleuir mon hortensia ?

Arrosez les plantes avec une solution de sufate de fer et d'alumine pendant la végétation soit en avril, vous obtiendrez des fleurs à dominante bleue. L'acidité de votre sol accentuera la profondeur du bleu.

Un truc simple consiste à mélanger à la terre de l'ardoise pillée.

Pourquoi les feuilles de mon hortensia palissent-elles ?

Cette décoloration est le signe d'une chlorose due à un manque de fer ou de magnésium à la suite d'apport en eau trop calcaire. Ajoutez de l'engrais pour hortensia et arrosez avec de l'eau douce par la suite.

Paillez éventuellement pour éviter les arrosages trop nombreux.

Faut-il protéger l'hortensia en hiver ?

Un paillage est conseillé dans les régions les plus froides, ailleurs il passera la période hivernale sans encombres.

Comment bouturer un hortensia ?

L'hortensia bouture assez facilement. Prélevez une extrémité de tige d'une douzaine de centimètres avec deux paires de feuilles. Coupez ensuite les feuilles de la paire basse et coupez le bourgeon. Coupez a moitié les feuilles de la paire haute, cela évite l'évaporation. Plantez la bouture dans un pot d'un terreau neuf, disposez le pot à l'ombre au jardin et assurez-vous que la terre est toujours humide. En hiver, rentrez vos boutures.

Quand dois-je couper les fleurs fanées ?

Laissez les fleurs fanées en place sur l'hortensia, elles le protégeront contre le froid. Vous pourrez les couper à partir de mars.

Conseil

Faites des bouquets avec vos fleurs cueillies fin août (avant que les pluies ne les abîment ), a renouveler tous les ans !

Espèces et variétés de Hydrangea

Le genre comprend plus de 80 espèces

- Hydrangea macrophylla variétés rouges, roses, bleues, 'Imperatrice Eugénie' à fleurs plates bleues

- Hydrangea macrophylla 'Jogosaki' aux fleurs doubles roses ou bleues en forme d'étoile, 'Hanabi' de couleur blanche

- Hydrangea arbosrescens 'Annabelle' aux gros corymbes de fleurs blanches

- Hydrangea serrata 'Tiara' avec ses grosses fleurs plates

- Hydrangea petiolaris qui est un hortensia grimpant

- Hydrangea quercifolia , l'hortensia à feuilles de chêne et aux panicules de fleurs blanches

- Hortensia 'Selina' une nouvelle variété étonnante de couleur rouge

 


 

Source : Au Jardin.Info

A lire aussi : L'Hortensia (Fiche Signalétique)

 


 

Publié dans Arbres et Arbustes
lundi, 24 juillet 2017 11:05

L'Hortensia (Fiche Signalétique)

Nom latin : Hydrangea

Famille : Hydrangeacées

Origine : Amérique du nord, Japon

Période de floraison : de juillet à septembre

Couleur des fleurs : rose, rouge, bleu, blanc

Type de plante : arbuste à fleurs

Type de végétation : vivace

Type de feuillage : caduc

Hauteur : 2 m

Toxicité : toxique Planter et cultiver

Rusticité : rustique

Exposition : soleil, mi-ombre, orientation nord-ouest idéale

Type de sol : riche en humus, 1/3 de terre de jardin avec 2/3 de terre pour plantes de terre de bruyère

Acidité du sol : acide pour les variétés à fleurs bleues, neutre, non calcaire

Humidité du sol : frais

Utilisation : isolé, haie libre, isolé, massif, bac

Plantation, rempotage : printemps, automne

Méthode de multiplication : semis en mars, bouturage de juillet à septembre

Taille : Après les froids de mars enlevez les fleurs fanées. Vous pouvez rajeunir ou maîtriser la densité de vos hortensias en taillant vos plantes au printemps en rabattant au raz du sol les plus vieux rameaux.

Maladies et ravageurs : les cochenilles, les acariens, l'oïdium, l'ascochyta ( taches noires sur les feuilles ), la pourriture grise ( feuilles et tiges couvertes d'un duvet gris )

 


 

Source : Au Jardin.Info

A lire aussi : L'Hortensia (conseils et entretien) 

 


 

Publié dans Arbres et Arbustes
samedi, 22 juillet 2017 13:38

La Marguerite

La marguerite est le nom que l’on donne à bon nombre de variétés et donc de formes et de couleur.

Mais la marguerite commune est une jolie petite plante herbacée que l’on trouve le plus souvent à l’état sauvage.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Leucanthemum vulgare ou Chrysanthemum leucanthemum

Famille : Asteracées

Type : Vivace

Hauteur : 20 à 80 cm

Exposition : Ensoleillée

Sol : Riche à ordinaire

Floraison : Juin à octobre

 


 

Publié dans Plantes

Famille : Paéoniacées

Origine : Asie, Chine, Europe

Période de floraison : début avril à début juin

Couleur des fleurs : rose, violet

Exposition : exposition ouest idéale, mi-ombre

Type de sol : bonne terre de jardin, ameublie en profondeur, fertile et surtout bien drainée en hiver

Acidité du sol : neutre

Humidité du sol : normal

Utilisation : massif, isolé, bordure Hauteur: jusqu'à 80 cm pour les espèces herbacées

Type de plante : fleur

Type de végétation : bulbe

Type de feuillage : caduc

Rusticité : rustique

Plantation, rempotage : plantation en septembre à 20 cm de profondeur

Méthode de multiplication : division de la touffe en fin d'été quand le feuillage jaunit

Maladies et ravageurs : la pourriture

Espèces, variétés intéressantes :

Le genre comprend une trentaine d'espèces

- Paeonia lactiflora 'Bowl of Beauty' la pivoine de Chine aux fleurs roses au coeur jaune

- Paeonia officinalis 'Rubra plena' est une petite pivoine à fleurs rouges

- Paeonia arborea ou Paeonia suffruticosa la pivoine arbustive

Achetez vos pivoines en fleurs pour apprécier au mieux feuillage, forme, couleur et parfum éventuel. 


 

Source : Au jardin.info

A lire aussi : Pivoine de Chine, Pivoine herbacée

 


 

Publié dans Fleurs
mardi, 11 juillet 2017 09:49

Pivoine de Chine, Pivoine herbacée

Il existe deux grands groupes de pivoine : les pivoines herbacées dont le feuillage apparaît au printemps, et les pivoines arbustives à tronc ligneux qui peuvent atteindre 2 m de hauteur.

Parmi les pivoines herbacées, vous pourrez trouver les pivoines de Chine, qui sont parmi les plus courantes, les pivoines japonaises et les pivoines officinales au doux parfum.

Marquant la saison printanière, la pivoine mérite largement l’engouement qu’elle suscite. Le choix est tellement varié en formes, coloris, tailles qu’il en existe pour tous les styles de jardins. Seule la culture en bac n’est pas recommandable car ses besoins ne sont alors pas satisfaits. Au jardin, sa robustesse est telle qu’elle va prospérer des décennies et survivre à celui qui l’a plantée…un beau cadeau pour les générations futures. Au fil des années, elle se fait majestueuse et fleurit de plus en plus, produisant jusqu’à 60 fleurs.

Si la vue est comblée, le nez n’est pas en reste. Certaines variétés de pivoines souvent tardives embaument. Il est alors difficile de résister au plaisir des les accueillir dans le salon en gros bouquets romantiques.

Dormant tout l’hiver sous la terre, la pivoine annonce son arrivée avec de gros bourgeons rouge vif qui enflent alors que la température s’adoucit. Le large feuillage se déploie perdant ses rougeurs au profit d’un beau vert franc et luisant comme un écrin. Si les conditions sont favorables (été ensoleillé mais pas trop sec), les feuilles persistent jusqu’à l’automne prenant alors des teintes pourpres, dorées ou bronze du plus bel effet. Cet attrait peut être complété par la présence de fruits décoratifs tout l’automne. Laissez quelques fleurs, notamment les pivoines simples et semi-doubles, produire des graines pour en profiter.

Les pivoines herbacées comptent une petite trentaine d’espèces botaniques pour un nombre très important de créations horticoles. Leur floraison s’échelonne du début avril à début juin. Si certaines espèces botaniques fleurissent très tôt au printemps, quelques hybrides attendent presque la fin du printemps pour s’épanouir.

Une pivoine peut bouder un, deux, voire trois ans avant de fleurir. Mais dès qu’elle est bien établie, elle fleurit de plus en plus chaque année.

Quel est le moment idéal pour planter une pivoine ?

Vous avez acheté votre pivoine en fleurs ? Evitez de la déranger en pleine végétation. Attendez la fin de l’été pour l’installer en pleine terre. Vous pouvez enterrer le pot à son futur emplacement.

Vous avez acheté une souche à racines nues ? Le moment optimal est la fin de l’été (fin août-septembre). La douceur permet aux racines de bien s’implanter avant l’hiver. Evitez la plantation en plein hiver qui augmente le risque de pourriture. Si vous plantez en fin d’hiver, agissez avant le développement des bourgeons (avant début mars souvent).

Comment planter ma pivoine ?

Placez votre pivoine de façon que ses bourgeons roses soient près de la surface du sol. Ils ne doivent pas être couverts de plus de 3-4 cm de terre sinon la pivoine peut bouder en ne faisant que du feuillage. Naturellement, la pivoine peut se placer à la ‘bonne profondeur’ mais il est mieux de l’y installer tout de suite! Si elle est plantée trop en surface, la couronne risque de subir des dommages causés par un froid rigoureux ou une sécheresse estivale. Installée trop profondément, la pivoine perd de l’énergie et du temps pour se mettre à la bonne profondeur, gage de floraison.

Ou planter ma pivoine ?

La pivoine n’aime pas être dérangée, donc réfléchissez à la bonne place avant de planter. Choisissez un endroit abrité des courants d’air et lumineux car elle oublie de fleurir si elle manque de soleil. La pivoine n’apprécie pas la concurrence d’arbustes ou de vivaces trop vigoureuses, offrez-lui un espace vital de 80 cm.

Après la plantation, inutile de nourrir la pivoine avant l’automne suivant. Encouragez la floraison en fertilisant chaque année, au début de l’automne et après la floraison printanière. Fumier, compost bien mûrs ou poudre d’os ou de corne doivent être répandus à au moins 15 cm de la couronne de la plante. Si vous utilisez un engrais de synthèse, vérifiez que le chiffre Azote (N) ne dépasse pas les deux chiffres suivants (P et K) sinon la plante privilégie le feuillage au détriment des fleurs et se montre plus sensible aux maladies.

Mes pivoines deviennent moins florifères, que puis-je faire ?

Rajeunissez votre pied en divisant la touffe quand le feuillage commencera à jaunir. Séparez les racines de façon à conserver 3 yeux sur chaque morceau. Plantez les plants ainsi obtenus en les séparant de 70 cm sous 10 cm de terreau.

Le saviez-vous ?

Pour les chinois, qui la cultivent depuis le VIIIe siècle, la pivoine est la reine des fleurs ou la fleur des honneurs et de la richesse. Elle est en Chine le symbole de la beauté féminine et de l’amour. Associée dans un bouquet avec un hibiscus, elle exprime la richesse et l’estime. En compagnie d’une branche de pêcher ou plantée à côté d’un pin, c’est le souhait de longue vie, de richesse et de renommée.

Autres variétés ou espèces du genre :

Paeonia x suffruticosa, Pivoine arbustive, Pivoine en arbre

 


 

Source : Au Jardin.info

A lire aussi : Pivoine de Chine, Pivoine herbacée (Fiche signalétique)

 


 

Publié dans Fleurs
Page 1 sur 3

Copyright © 2017 Blogs-Savoir - Tous droits réservés